La position de la Torah sur le sujet de la vérité et du mensonge est très délicate. La mitsva de nous « éloigner du mensonge » n’interdit pas seulement les mensonges verbaux qui causent une perte directe ou indirecte à notre prochain, mais elle comprend également tout geste, ou même un silence, pouvant être interprété de manière trompeuse. Ce chiour traite de la mitsva consistant à éviter le mensonge et à aspirer à l’honnêteté et à l’intégrité. Il discute également de la manière dont le judaïsme définit le concept de “vérité” et l’estime. Enfin, nous étudions certaines situations où la Torah permet de transformer la vérité pour prendre en considération un objectif qu’elle définit comme plus important.