“Bâtons et pierres peuvent me briser les os, mais les mots ne pourront jamais me faire du mal”. Selon le judaïsme, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. La parole, qualité propre à l’homme, peut être une force extrêmement constructive ou, si elle est mal utilisée, hautement destructrice dans l’univers. Dans ce deuxième cours sur le pouvoir extraordinaire de la parole, nous traiterons du lachone hara, littéralement « discours malveillant ». Il s’agit du mal et de la négativité transmis par la personne lorsqu’elle communique.